TENNIS CLUB DU PAYS DE MALESTROIT : site officiel du club de tennis de MALESTROIT - clubeo

Le TCPM affole le marché des transferts

1 avril 2018 - 00:23

Ouvert le 1er mars, le marché des transferts - qui a, cette année pris une dimension internationale - s’est refermé hier soir à Minuit. Désireux de changer, ou bien de se relancer, quelques joueurs du TCPM ont profité de cette fenêtre pour trouver des points de chute.

C’est avec une torpeur de tremblements humains que nous annonçons ci-après les mouvements principaux, en se répétant que ce qui arrive est !

Sami, numéro 1 du club, a signé un contrat juteux –dont le montant reste secret- avec le Tennis Club de Loyat, sans obstacle relatif. En effet, les atouts de Loyat se comptent sur tous les doigts de la main d’un gars qui vient d’en laisser 4 sur la planche après avoir fait riper sa scie circulaire. La qualité de la surface fait beaucoup d’envieux, dans nos souvenirs. La future construction d’une digue – bien que Loyat ne soit pas en zone inondable  - a beaucoup pesé dans la balance des choses qui arrivent. Le contraire serait l’inverse.  A l’échelle de 25-30 ans, un second terrain pourra peut-être voir le jour ! (CF article Ouest-France ci-joint).

ouest-france 31 mars.docx

René, quant à lui, va enfin réaliser son rêve de bonheur. Devenir un joueur du TC Pleucadeuc A.S.C. Jeanne d’Arc ! Bon vent à toi, cher René !

Yvo et Pascal, qui n’étaient pas sur la liste des joueurs transférables, ont tout de même été recrutés par le Padel Club de Vladivostok. Selon une étude de l’agence HOAX, la probabilité de voir nos joueurs migrer vers la cité-terminus du Transsibérien était quasi-nulle, voir négative. Tout s’est joué sur une partie de « Simon says/vodka » perdue au club-house. « Il m’arrive souvent d’attendre autre chose, mais en ce moment j’attends le train dans lequel je vais pouvoir lire « Le manuel du parfait joueur de Padel par -50° C  [et son interminable préambule(1)], partant vers la connaissance de l’autrui du froid »  furent les dernières paroles d’Yvo sur les quais de la gare de Nantes. Non avare de mots, notre ami rajouta in extremis (et lucide !) « Merci, et ne faites pas comme moi ! ». Plus pragmatique, Pascal a de son côté préféré le bateau pour rejoindre l’Extrême-Orient russe. Il aura ainsi du temps pour se familiariser aux rudiments de la langue.

Après 18 années passées au TCPM, Nono, le king du lift, aurait choisi de monter son propre club à Sérent, à ce que laissent entendre de vagues rumeurs colportées  par certains scribouillards. On ne sait pas, à ce jour, de quelle sorte de club il pourrait s’agir. On sait par contre que Pascal avait été approché pour sa compétence T.A.S. Mais à l’heure qu’il est, notre ami Joe la baguette doit battre les cartes avec quelques gais marins ukrainiens au large du Golfe Persique. Quelle variation fascinante, tout de même !

N’est-ce pas extraordinaire, tout ça ?

Enfin, Votre serviteur est en partance pour le TC Guer, qui pratique à nouveau. Merci à tous pour ces belles années. J’aurai plaisir à venir mettre une raclée à certains d’entre vous dès le prochain championnat !

Nous tairons ici l’immense dossier des recrues pour ménager un peu de suspens, vecteur d’espérance !

(1) Une légende raconte que, lorsque l’on tente de lire ce manuel (non-encore édité) pendant plus de 2 minutes, on perd tout à fait son temps.

 

Commentaires

Staff
Christian Epaillard
Christian Epaillard 2 avril 2018 21:27

Merci mon Nono ! Aha, bien vu pour oui-oui cher ami !

Arnaud Marchal 1 avril 2018 08:10

Voilà un article qui me met de bonne humeur avant d aller au boulot ! Bravo cricri ! Concernant les recrues j ai oui dire que oui-oui aurait dit oui

NEW BALLS !

giphy.gif

giphy.gif

 

oct.
10:00
Complexe - Court de tennis couvert - Courts extérieurs (si le temps le permet)